Maîtres traducteurs - Master Translators
819-569-5945 / 1-877-569-5945 lun.-ven. 8 h 30 à 16 h 30 - Mon. to Fri. 8:30 a.m. to 4:30 p.m.
Stevenson-SUBVENTION-traduction-documents

Décrocher des subventions pour faire traduire vos documents, c’est possible!

Avez-vous besoin de faire traduire des documents, mais ne savez pas où trouver le budget requis? Saviez-vous qu’il existe différents programmes de subvention afin de vous offrir les services de professionnels qualifiés pour traduire vos contenus d’entreprise?

Se lancer en affaires dans un milieu multilingue comme le Canada dans le cadre d’une PME, d’une grande entreprise ou d’un organisme sans but lucratif (OBNL) comporte son lot de défis.

En effet, les lois fédérales peuvent exiger une représentation des deux langues officielles, l’anglais et le français, dans les contenus destinés au public, aux clients et aux employés.

Au Québec, les entreprises doivent se conformer à la Charte de la langue française (Loi 101) et ainsi offrir en français tous leurs contenus en ligne, leur matériel promotionnel ainsi que leur documentation commerciale interne et externe.

Pour une entreprise anglophone qui s’établit au Québec ou une entreprise québécoise désirant percer de nouveaux marchés, cette opération de traduction est incontournable et requiert le travail de personnes qualifiées et compétentes. Heureusement, il existe des moyens de retenir les services de professionnels de l’industrie de la traduction qui prendront soin de l’image de votre entreprise. C’est ici que les subventions gouvernementales entrent en jeu pour sauver la mise.

Subvention au Québec pour la langue française

L’Office québécois de la langue française (OQLF) offre le Programme de soutien à la francisation des petites et moyennes entreprises. Cette aide financière permet aux PME de recourir aux services de professionnels pour adapter en français leur site Web, leur intranet, les affichages et les documents commerciaux. Le programme peut couvrir jusqu’à 75 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 50 000 $ par entreprise. Cette subvention donne à certains l’occasion de s’adapter à la culture francophone, ce qu’ils n’auraient pas eu les moyens de s’offrir autrement,
tandis que d’autres pourront faire traduire plus de contenus que ce que leur budget initial leur permettait.

En plus de répondre aux normes quant à l’utilisation du français au Québec, la traduction des contenus d’entreprise offre plusieurs avantages, dont une visibilité accrue non négligeable pour toucher une clientèle élargie. La plupart des gens aiment pouvoir être bien informés ou servis dans leur langue maternelle. Des contenus multilingues font aussi grimper la cote de crédibilité d’une entreprise en plus de présenter son approche proactive, tout en faisant preuve de respect pour ses clients et ses employés.

Subvention fédérale pour les OBNL

Pour sa part, le ministère du Patrimoine canadien propose l’Appui à l’interprétation et à la traduction aux organismes sans but lucratif qui veulent encourager une participation dans les deux langues officielles lors d’événements publics et augmenter le nombre de documents bilingues offerts. Ici, la somme allouée pour la traduction ne peut dépasser 50 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 5 000 $ par demande.

Subvention provinciale pour pénétrer de nouveaux marchés

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation du Québec présente quant à lui le Programme Exportation pour soutenir les entreprises souhaitant explorer de nouveaux marchés et accroître leur potentiel d’affaires. Toutes les entreprises légalement constituées au pays et ayant un établissement dans la province peuvent faire une demande afin de recevoir l’aide financière couvrant plusieurs dépenses liées à des activités, par exemple les honoraires professionnels pour l’adaptation ou la conception d’outils promotionnels pour les marchés étrangers. Cette aide peut atteindre 30 % des dépenses admissibles, jusqu’à concurrence de 100 000 $.

Subvention fédérale pour pénétrer de nouveaux marchés

De son côté, le service des délégués commerciaux d’Affaires mondiales Canada a lancé en début d’année 2016 le programme CanExport. Sur cinq ans, 50 millions de dollars pourront être versés aux PME canadiennes désireuses d’exporter leurs produits vers de nouveaux marchés. Ainsi, le gouvernement partage les dépenses admissibles avec l’entreprise jusqu’à concurrence de 50 % et s’engage à des contributions allant de 10 000 $ à 99 999 $. Ces dépenses incluent évidemment les frais contractuels liés à la traduction de documents de marketing ou juridiques destinés à promouvoir l’expansion du commerce international.

La traduction, un travail de moine!

Certains organismes et entreprises, par souci d’économie, peuvent être tentés de s’occuper de la traduction de leurs contenus sans aide professionnelle. Toutefois, ils réaliseront bien vite que ce travail est plus laborieux qu’ils ne l’avaient imaginé. Grâce aux subventions existantes, il devient plus facile de choisir une entreprise de traduction professionnelle comme Stevenson & Writers, qui vous garantira une traduction impeccable et optimale de vos contenus afin d’obtenir la meilleure rentabilité pour chaque dollar investi.

Autres subventions

Les subventions abordées dans ce billet ne représentent qu’une liste sommaire de l’aide gouvernementale proposée. Vous pouvez consulter les adresses suivantes pour obtenir d’autres renseignements sur des programmes couvrant d’autres secteurs d’activités.